Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Work in progress

Chercheurs/Enseignants

Etudiants

  • 2020
  • 2019
  • 2018

Outils

Aide

etat_delart:les_carnets_de_louis_pasteur_revisites

Les carnets de Louis Pasteur à la BNF

Pasteur a enfin laissé un précieux héritage : le Fonds Pasteur qui rassemble la quasi-intégralité de ses carnets scientifiques originaux, mais aussi des documents de collaborateurs et les notes des recherches faites sous sa direction, ainsi que sa correspondance.

C’est l’ensemble de ce patrimoine scientifique qui a été inscrit au registre de la mémoire du monde, par la Bibliothèque nationale de France et l’Académie des Sciences.

  • Le Fonds Louis Pasteur qui est conservé par la Bibliothèque nationale de France, comprenant ses carnets de notes et registres scientifiques, les différents cours et conférences que Pasteur a pu donner, les traductions d’œuvres de scientifiques étrangers, et une majeure partie de sa correspondance personnelle ;
  • Les archives de l’Académie des Sciences, qui comprennent tous les documents relatifs à l’activité de Louis Pasteur à l’Académie : tous les dossiers de séance ainsi que les manuscrits rédigés au cours de ces dernières, la correspondance que Pasteur entretenait avec l’Académie et de nombreux carnets de notes.

Il couvre une période allant de 1838 jusqu’en 1895 et nous renseigne sur la monde de la science de l’époque en plus des recherches de Pasteur, qui suivait de très près les avancées de la science dans le monde : on retrouve ainsi dans les archives de Louis Pasteur de nombreuses œuvres scientifiques que le père du vaccin moderne a traduites en français.

Première époque : 1847 - 1862

1847 /Travaux sur la dissymétrie moléculaire

En 1847, Louis Pasteur, jeune chimiste tout juste sorti de l’Ecole normale supérieure, cherche à comprendre pourquoi deux substances chimiques apparemment identiques ont un effet différent sur la lumière polarisée ?

Deuxième époque : 1862 - 1877

1865 / Dépôt du brevet de la pasteurisation

Les travaux de Louis Pasteur lui ouvre de nouvelles perspectives : d’où viennent les agents de la fermentation ? Naissent-ils de germes semblables à eux ou apparaissent-ils « spontanément » comme le suppose la théorie de la génération spontanée ?

Troisième époque : 1877 - 1887

1885 / PREMIÈRE VACCINATION ANTIRABIQUE CHEZ L’HOMME

De 55 à 65 ans, Louis Pasteur va mettre la microbiologie au service de la médecine et de la chirurgie. Si les maladies sont dues à des micro-organismes, il faut les identifier et trouver le moyen de les contrer. La rage en sera le plus bel exemple.

1888 / INAUGURATION DE L’INSTITUT PASTEUR

Si l’Institut Pasteur porte le nom de son illustre fondateur et doit beaucoup au génie scientifique de ce dernier, son histoire est faite de la vie et des découvertes de bien d’autres chercheurs. Autant d’hommes et de femmes, habités par l’esprit humaniste de Louis Pasteur, autant d’avancées scientifiques au service de la santé humaine.

L’Institut Pasteur est une fondation privée, à but non lucratif, reconnue d’utilité publique, telle que l’a voulu son fondateur, Louis Pasteur.

Fondé par décret du 4 juin 1887, l’Institut Pasteur est inauguré le 14 novembre 1888 grâce au succès d’une souscription internationale, pour permettre à Louis Pasteur d’étendre la vaccination contre la rage, de développer l’étude des maladies infectieuses et de transmettre les connaissances qui en étaient issues.

Mais aujourd'hui, l'institut Pasteur est montrée comme une stat up

Aujourd'hui

louis_pasteur.jpg

Louis Pasteur l'expérimentateur s'expose jusqu'en aout 2018 au Aplais de la découverte à Paris

etat_delart/les_carnets_de_louis_pasteur_revisites.txt · Dernière modification: 2018/03/14 11:17 par francoisgaulier